Ouverture des Archives Antonio Cassese

Rapport par le professeur Nehal Bhuta et crédit photographique : Institut Universitaire Européen (EUI)

Un évènement spécial a été organisé le 10 novembre 2016 à la Villa Salviati de l’Institut Universitaire Européen (EUI) afin de célébrer l’inauguration des Archives Antonio Cassese. La famille Cassese a généreusement fait don de 40 boites contenant les archives privées d’Antonio Cassese aux Archives historiques de l’Union européenne, qui les ont inventoriées et organisées. Les documents sont consultables sans restriction par le public dans la salle de lecture de la Villa Salviati. Les archives sont composées de 39 dossiers organisés en quatre séries : Carrière professionnelle, Courrier, Articles de presse, Matériels photographiques. Les documents contiennent des déclarations officielles, des articles, des opinions juridiques ainsi que des documents administratifs décrivant les différentes fonctions occupées par Cassese au cours de sa carrière. 

La première série reflète la carrière d’Antonio Cassese, principalement en tant que professeur de droit international, expert juridique des droits de l’homme dans la délégation italienne à l’ONU, Président du « Comité européen pour la prévention de la torture », Président et juge du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY). Certains dossiers contiennent des articles écrits par Cassese et des documents de travail. Un tiers des documents sont composés de courriers (11 documents) et incluent sa correspondance avec des figures éminentes du droit international, de la politique internationale et de la philosophie politique. Les archives contiennent également des articles de presse écrits par Cassese et des interviews, procurant un aperçu significatif de la pensée et des idées de Cassese. Finalement, les Archives comportent environ 500 photos de réunions et évènements auxquels Cassese a participé. Pour plus d’information sur chaque dossier, visitez la page suivante. 

A l’occasion de l’ouverture des archives un événement spécial et ouvert au public a été organisé. La journée a commencé par la Cinquième Conférence Annuelle Antonio Cassese de l’Université de Florence, introduite par Abdulqawi Ahmed Yusuf, vice-président de la Cour internationale de Justice, sur « le rôle des avocats internationaux, entre théorie et pratique ». Le professeur Sabino Cassese (Université de LUISS) et le professeur Luigi Condorelli ont partagé leur point de vue sur le contenu des Archives, et le Dr Dieter Schlenker, directeur des Archives historiques de l’Union européenne, a décrit l’inventaire des archives. Après le déjeuner, professeur Sandesh Sivakumaran (Université de Nottingham) a prononcé un discours sur le sujet « qui crée le droit international humanitaire ? », avec les commentaires du professeur Joseph Weiler (Université de New York). Professeur Fannie LaFontaine (Université de Laval) a ensuite donné une conférence intitulée « Droit international pénal dans un monde divisé », avec les commentaires du Dr Luisa Vierucci (Université de Florence). Au cours de la journée, plusieurs interventions et commentaires ont également rappelé la vie et la carrière extraordinaire d’Antonio Cassese, et son influence durable à la fois juridique, intellectuelle, personnelle et institutionnelle sur le droit international. 

Les Archives Antonio Cassese ont été ouvertes environ 5 ans après sa mort afin d’aider à préserver son héritage et de permettre aux générations futures d’avocats internationaux et d’historiens de puiser l’inspiration dans ses articles.